Prochaine expédition : Les commandes réglées jusqu'au vendredi sont expédiées chaque début de semaine, envoi postal en lettre à bulles. Elles sont déposées par le facteur dans votre boîte aux lettres. Arrêt des expéditions du 15 décembre 2014 au 12 janvier 2015 pour les fêtes de fin d'année. Bonne préparation des fêtes à tous !
• Artémias salina. Elevage à partir de cystes ou d'adultes. Imprimer cette page

Artémias salina

Il fait partie de la catégorie des Anostracés. Comme son nom l'indique, il vit dans l'eau salée.

Comment élever des artémias ?

Soit on débute avec des cystes (oeufs) que l'on peut acheter dans tous les commerces aquariophiles, soit on commence l'élevage à partir d'artémias adultes.

Départ avec des cystes

Pour obtenir des artémias adultes, il faut copier la nature. Il faut d'abord de l'eau, et 30 g de sel au litre.
Comme récipient, je vous conseille une boîte de récupération, type utilisée par les traiteurs, avec couvercle. Le couvercle évitera la trop forte évaporation.L'eau peut être celle de conduite, tout simplement...

Le sel, mis à part les sels spéciaux vendus dans les magasins aquariophiles peut être du sel de cuisine non iodé et non fluoré. Cela veut dire qu'il n'y a pas eu d'ajouts pour la consommation humaine : du simple sel naturel en fait.

Si vous pouvez introduire dès le départ une souche d'algues c'est le top : vous n'aurez pas de soucis quand à la nourriture. Pour une petite boîte du traiteur, vous mettez 1/4 de litre d'eau + une cuillère à café bombée de sel + quelques millilitres de souches d'algues et une vingtaine de cystes.Oui, j'ai bien dit une vingtaine !
La première erreur avec les cystes d'artémias, c'est que l'on en met trop au départ. A l'éclosion, ils s'étouffent eux-même... Vous n'avez pas besoin de bulles d'air car vous avez peu de hauteur d'eau. Vous marquez le niveau avec un feutre indélébile ou encore un ruban adhésif : ceci est pour vérifier l'évaporation. Il faudra complèter avec de l'eau douce si le niveau baisse parce que vous avez laissé accidentellement la boîte ouverte...
Cette boîte, vous la laisserez en pleine lumière, celle du jour convient parfaitement...
Le lendemain, suivant les oeufs, vous pouvez avoir les premières éclosions. Celles-ci seront échelonnées...
Quelques jours plus tard, vous pouvez rajouter dans la même boîte une vingtaine de nouveaux oeufs.

cystes d'artémias salina
Cystes réhydratés photo de A. Gilles

oeufs artémias vus au microscope
Début d'éclosion photo de A Gilles

naissance d'un nauplii d'artémia
Nauplius sort du cyste. photo de de A.Gilles

artémia sortant de l'oeuf
Nauplius éclos photo de A Gilles

nage de nauplii d'artémias
Nauplii nageant en présence d'un cyste photo de A. Gilles

artémias juvéniles
Nage libre de nauplii photo A. Gilles

Jeunes artémias de 2 tailles
En grandissant l'artémia augmente le nombre de ses pattes allant d'une paire à 11 paires. Photo de A . Gilles

artémia juvénile et nauplii
On peut voir également sur cette photo qu'à la naissance l'artémia n'a qu'un oeil et après la première mue il en a trois, mais l'oeil central est recouvert, donc il ne voit plus avec. Photo de A. Gilles

Départ avec des artémias adultes :

Couple d'artémias
Couple d'artémias, la femelle est en bas de la photo.

Tout d'abord il faut savoir où placer la culture. Si c'est l'été, plus de 15 °, on peut la mettre dans un seau avec quelques heures au soleil, dehors.

Il faut d'abord préparer de l'eau salée à 30 g au litre (le même sel que précédemment) Le sel met plus de 24 heures à se dissoudre. Si on le prépare dans une bouteille de 5 litres, la retourner plusieurs fois pour accélérer la dissolution.

Mettre les artémias dans le futur récipient d'élevage. Avec un tuyau à air, ajouter l'eau préparée. Y joindre tout simplement une souche de Dunaliella salina, ou une autre souche d'algues d'eau de mer. J'ai une autre sorte d'algue qui marche bien : Thallassiosera Pseudomonas. Cette algue donne une eau verte foncée.

Le fait de siphonner doucement l'eau neuve est pour éviter un choc aux artémias.

Lorsque tout va bien, les artémias pondent des nauplii vivantes et non des oeufs de durée.

Il faudra faire un repère sur le sceau avec un feutre indélébile, pour pouvoir compenser l'évaporation. Les artémias et les algues vivent en symbiose. Les algues se nourrissent des déchets des artémias, et ceux-ci mangent les algues... C'est une méthode simple qui marche bien... pas besoin de bulleurs.

Dans la nature, ils sont bien dans la même eau... Pourquoi se compliquer...

Pour les mois d'hiver, ce n'est pas évident : il y a le problème de la lumière, donc éclairage 12 à 14 h par jour avec tube horticole. Ensuite, la température ne doit pas descendre en dessous de 15 °. Si on chauffe, on a plus d'évaporation, donc complèter souvent avec de l'eau douce... Chez moi, l'élevage d'artémias marche moins bien en hiver.

deux femelles d'artémias
Deux femelles d'artémias sur cette photo, l'une qui a déjà des oeufs, et l'autre qui est juste pré-adulte. Photo de E. Gasser

mâle d'artémia
Un mâle d'artémia adulte : vous voyez, il porte la barbe ! (un peu d'humour !). Photo de E. Gasser

artémia femelle avec sa grappe d'oeufs
Une femelle d'artémia et surtout regardez sa grappe d'oeufs ! Combien peut-il en avoir ? Photo de E. Gasser
 

Il faut faire une remarque : lorsqu'il n'y a que des femelles d'artémias, elles se reproduisent quand même ! Elles portent une réserve venant du père, pour féconder ses propres oeufs. Pas étonnant que ces artémias ont survécu depuis le temps des dinosaures !


Une question ou un commentaire sur les artémias salina - Vidéos d'artémias - Photos d'artémias salina - Souche artémias salina - Cystes artémias salina - Liens sur les artémias salina

Date de création: 04/08/2004






Derniθre modification le 11/12/2014

Site motorisé par ZitePLUS 0.9.4