les énergies renouvellables

Parce que c'est nous tous qui pouvons avancer peut-être vers un monde meilleur pour nos arrières petits enfants, ou tout au moins limiter les catastrophes, parlons-en...
Avatar de l’utilisateur
puce67
Administratrice
Messages : 12875
Enregistré le : dim. 02 février 2003, 22:11
Album photos : http://www.aqualiment.info/album/index.php?cat=7
Localisation : woerth
Contact :

Messagepar puce67 » dim. 04 juillet 2004, 17:11

Oui, ce sont des petits détails, mais cumulés par tous, ceux-ci font une économie d'énergie.
Aqualiment vit grâce à vous.
Et l'aventure continue... Merci à tous.
Image Image

doudou1733
Requin blanc
Messages : 1479
Enregistré le : sam. 20 décembre 2003, 10:55
Album photos : http://www.aqualiment.info/album/index.php?cat=10008
Localisation : cherbourg-octeville, dans la manche, en normandie !
Contact :

Messagepar doudou1733 » dim. 04 juillet 2004, 17:27

Et oui tous ce que je fais pas ! :oops: :badgrin:
DouDou

Avatar de l’utilisateur
puce67
Administratrice
Messages : 12875
Enregistré le : dim. 02 février 2003, 22:11
Album photos : http://www.aqualiment.info/album/index.php?cat=7
Localisation : woerth
Contact :

Messagepar puce67 » dim. 04 juillet 2004, 17:50

Alors pense à tes arrières petits enfants Doudou !

Je sais, ils sont encore loin selon ton point de vue... :badgrin:
Aqualiment vit grâce à vous.

Et l'aventure continue... Merci à tous.

Image Image

doudou1733
Requin blanc
Messages : 1479
Enregistré le : sam. 20 décembre 2003, 10:55
Album photos : http://www.aqualiment.info/album/index.php?cat=10008
Localisation : cherbourg-octeville, dans la manche, en normandie !
Contact :

Messagepar doudou1733 » dim. 04 juillet 2004, 18:29

Mais il y aura la porte des etoiles quand y aura mes arrière petit enfants! :lol: :lol:
Il y aura beaucoup de planete!!!!! :oops:
DouDou

Avatar de l’utilisateur
PANGA
poisson adulte
Messages : 195
Enregistré le : sam. 22 mars 2003, 22:01
Localisation : GRAVELINES 59
Contact :

Messagepar PANGA » lun. 05 juillet 2004, 22:12

Ca me fait penser à une remarque de mon abruti de cousin "je comprends pas qu'ils ont pas encore pensé à balancer tous les déchets dans l'espace !!". En voilà une super solution à la con. Pour pas polluer la terre, on va polluer l'espace. Ca serait bien de le faire et qu'avec un peu de bol, les déchets retombent sur la tête des cons....le coup de la porte des étoiles c'est un peu le même genre. "Bon allez, c'est vraiment plus vivable ici, on va aller pourrir un autre coin la galaxie, c'est puisamment raisonné....".
Bon j'ai lu avec bcp d'intérêt les nombreux messages précédents et tpout particulièrement bien sûr les passages parlant du nucléaire et des énergies renouvables. Je vais essayer de répondre point par point et étant le plus clair et le plus concis possible parce que franchement il y a effectivement bcp d'idées revues à balayer....
Dommage je n'arrive pas voir tous les messages quand je suis dans le bloc réponse...tant pis je vais essayer de répondre comme ça.
Pour ce qui est des rejets, ils sont contrôlés en pemrance et d'ailleurs on ne peut fonctionner sans les moyens de mesures redondants. L'autortié de sûreté surveille la centrale quasiment en permanence et on n'est pas assez cons pour se faire des rejets qui seraient dangereux sur nos maisons qui sont juste à côté de la centrale !!
Tout est consigné et analysé, la DRIRE a accès à tout quand elle veut. Et c'est d'ailleurs parce qu'on arrive à tout respecter sans pb. qu'elle continue à baisser les seuils même si ça veut plus rien dire.
Parlons maintenant d'accident et envsageons le pire (hormis bien sur un attaque militaire (car là les centrales comme toutes les autres industries n'ont pas été dimensionnés pour y resister), c'est au coeur de mon boulot. Je réalise régulièrement des exercices de crise dont dernièrement un national avec tous les pouvoirs publics le 6 mai. Le scénario nous était inconnu et heureusement car sinon on aurait ri d'avance. En gros tous les moyens de sauvegarde du coeur étaient perdu et aucune restauration n'était possible (par exemple les pompes étaient indisponibles parce que l'axe avait brutalement cassé, c'est du domaine de la science fiction étant donné la qualité de matériaux utilisé et la maintenance que l'on réalise dessus) mais bon admettons et bien à la fin de la journée, malgré tous les efforts de la scénariste de l'autorité de sûrété, son objectif de faire fondre le coeur (en virtule bien sûr sur le simulateur) n'a pas pu être atteint et aucune acitivté n'a été rejetée à l'extérieur !!!!
Pour répondre à ta question, en cas de rejets, si vraiment il devait y en avoir oui la population serait prévenue. Elle le serait pas les pouvoirs publics (Prefet) par l'intermdiaire des véhicules de pompiers équipé de sono et par les radio locales (toutes les personnes habitant dans un rayon de moins de 2 km de la centrale ont même reçu en prévention des consignes et des comprimés d'iode). C'est ce qu'on l'on a simulé le 6 mai à Gravelines. Tu vas me dire pourquoi on a fait ça, alors qu'on a pas eu de rejet. Et bien là aussi c'est révélateur. On fait des prévisions hyper pessismistes qu'on envoie au Préfet pour plusieurs jours à l'avance et lui après il doit anticiper. Donc si vraiment un jour on en arrviait à évacurer des gens bin il y a une très fote probabilité que ça doit pour rien. Et puis même s'il y avait rejets (piur ce qui connaisse c'est un peu le sketch de Bigard avec la chauve-soris), faut comprendre que ça ne veut pas dire rsique mortel loin de là. On peut faire un petit "prout" radioactif sans que ça ait la moindre conséquence sur la santé publique !! Et oui ça parait fou mais c'est pourtant vrai !!
alors oui je suis hyper confiant dans l'installation. Tout n'est pas blanc comme neige mais il ne faut pas confondre pollution inhérente à toute activité industrielle et risque sur la santé.
Ce qui révolte le plus dans ce que j'ai lu c'est quand je lis que l'on a construit des centrales nucléaires pour faire du fric avec l'étranger.
Pendant les trois mois qui viennent de passer (et ce n'est pas fini) j'ai été comme des milliers d'électriciens et de gaziers en lutte pour sauver le service plublic EDF-GDF et quand je lis ça je comprends mieux pourquoi on n'a pas réussi à gagner l'opinio publique avec nous. La contre-évrité est criante !!
La construction du parc électro-nucléaire français a sous doute été une des déicisons les plus importantes et les plus désintéressée qui ait été prise par des politiques françsais après l'appel du 18 juin de De gaulle malheureusement le français lambda ne l'a pas compris.
On a lancé ce programme piur accompagner la croissance du pays et permettre son indipéndance énergétique c'était à l'époque la seule solution (crack pétrolier). S'il y avait une autre solution, il est bien dommage qu'elle n'est pas été mise en avant à l'époque.
Toutes les installations ont été financées par les usagers et c'est cela que l'on a essayé de rappeler pendant trois mois. Le pssage en société anonyme d'EDF c'est la plus grande spoliation de la Nation française que l'on n'est jamais vu. EDF vous appartient à vous et ne peut donc être céder à des actionnaires privés.
Pour ce qui est des échanges avec l'étranger, ils n'ont d'abord été possible que parce que les politiques de l'époque ont compris que pour l'électricité qui ne peut se stocker la seule solution réaliste était la surcapacité. Il fallait donc obligatoirement avoir plus de moyen de production que de consommation pour assurer la stabilité du réseau. Celle-ci a été renforcée avec les interconnexions avec les pays frontaliers. Ceux-ci n'étant pas jusqu'alors dans une position aussi confortable que la notre nous avons pu leur vendre du courant mais c'ets une idiotie de dire que l'on construit des centrales nucléaires pour vendre du courant à l'étranger. Si la stratégie c'était ça on les aurait directement construite sur le territoire étranger car il faut savoir que l'électricité se transporte très mal. On est très vite limiter en km pour que ça oit vraiment rentable. Autre erreur, penser que Gravelines alimente l'anglettre et la belgique et fesenheim l'allemagne pur plusieurs raisons. La première le réseau est interconnecté et il est impossible de dire qu'un électron gravelinois va plutot par ici que par là. C'est comme un gros réseau hydrolique, chacun amène de l'eau mais on peut dire que la goutte de tel seau va vers tel récipient; Le réseau électrique est maillé et interconnecté donc c'ts un ensemble indissocialbe. Ensuite, il me semble qu'aujourd'hui, il y a autant voire plus d'électricité qui vient de l'angleterre vers la france pour le poste IFA 2000 que l'inverse.
Ce qui est très grave dans la loi de sarkozy c'est notre surcapicité n'existe quasiment plus et que les années à venir vont être critique. En privatisant EDF car malgré ces promesses c'est ce qui arrivera à terme, on ne sera plus en capacité de lancer les investissements surffisants pour remplacer le parc actuel. Expliquez-moi quel actionnaire privait aceptera d'immobiliser des sommes colossales pour construire une centrale nucléaire sans aucune rétribution ? Réposen aucun puisq'uils cherchent tous à minima en permance une retabilité à 2 chiffres (10 à 15 %).
Ainsi, on va dans les années à venir bouffer le peu de marge qu'ils nous restent et se retrouver comme ne californie avec au départ des pénuries de courant entraînant des augmentations de tarifs de 600 % et des coupures ciblées et négociées pour atteindre finalement comme chez eux la situation délirante de producteurs privés arrêtant volontairement des outils des centrales pour faire flamber les prix, juqu'au superbe blak-out total dans tout l'état : et oui ils n'ont plus eu de courant du tout sur tout l'état. Cet été on a vu ça chez nos voisins européens pendant la canicule et je peux vous dire qu'on est pas passé loin non plus.
Tout ça pour essayr de vous faire comprendre, même si je me rends compte que je m'y prends sans doute pas très bien que la loi d changement de statu juridique d'EDF-GDF c'est une des plus énormes erreurs politiques qui étaient faites de puis la création de la république française et c'est d'ailleurs pour ça, je reste mobilisé contre.
Revenons sur les questions soulevées dans vos messages.
Moi aussi à la limité, je ne souhaite pas que l'on construise une nouvelle centrale nucléaire mais à la conditon qu'on propose une solution alternative réaliste et là malgré mes recherches je n'en vois aucune ?
Réduire la consommation, c'est utopique même s'il faut encourager les économies d'énergies.
L'éolien, c'est un attrape-couillon ou plutot une poule aux oeufs d'or pour les instruiels mais aucunement une solution de rempalcement réaliste.
Le courant produit par une éolienne est soumis à une obligation de rachat par EDF à 4 fois la valeur du prix de revient de l'électricité produite par EDF. A la fin c'est le contribuable qui paie la note pour que des industiels s'en foutent plein la pche en se faisant passer pour des écolos.
C'est comme la cogénération (j'ai fait uen étude tecnico-juruico-économique dessus pendant 4 mois), ça ne marche que parce que c'est soumis à obligation de rachat et que c'est subventionné (par l'ADEME notamment). Normalement, pour recevoir les aides les insductiels doivent respecter un ratio chaleur produite/électricité et que cette chaleur soit effectivement valorisée. En fait ce qui se passe c'est que les industriels gonflent dans leur avant-projet les besoins en chaleur et ainsi vendent à l'acquéreur le plus gros moteur possible. Ensuite, une fois installé bin finalement ce n'est plus qu'un gros groupe électrogène au diesel qui pollue et il n'y a plus cogénération puique la chaleur n'est pas consommée et part docndirectement dans l'atompshère chauffée les petits oiseaux. Bref, encore un bel attrape-couillon pour vrais "vets" mais "faux-écolo".
Pour en revneir aux éoliennes, ça ne fonctionne que dans une plage de vent donné (donc faudra éteindre la télé si ça souffle trop ou pas assez), il faut implanter milles éoliennes pour atteindre en temre de puissance sur la papier une seule des 6 tranches de Gravelines, ça fait du bruit, ça perturbe les oiseaux migrateurs, c'est dangereux (plusieurs palmes arrachées ça part loin !! et des pylones abattus dans le coin par le vent). Il faut savoir qu'il existe deux rayons de danger, le premier le plus restreint correspond à la chute du pylone donc un cercle dont le rayon correspond à la hauteur du mat : là on ne peut en gros rien construire. L'autre correspond à la distance d'envol de la palle et là bien sûr c'est bcp plus grand. La seule restrivtion ici c'est qu'il ne doit pas y avoir d'insdustrie à risque dans ce périmètre. Ca sous-entend qu'on peut vous en mettre une près de votre habitation, ou comme c'est le cas ici à dunkerque d'une voie exprès et d'un hypermarché !!! Mais là ça fait peur à personne bizarrement ???
Pourtant sur plusieurs décennies de fonctionnement j'ai encore vu aucun accident de centrales nucléaires REP (celles qu'on a en France) ayant entrainé la moindre conséquence sur la santé publique ?
Je vois que certains d'entre vous font le rapprochement facile (et régulièrement aliemnté par les lobby anti-nucléaires) mais pourtant grotesque avec tchnernobyl. Nos centrales REP et les centrales RBMK ont à peu près autant de point commun qu'un véhicule moderne équipé de tous les sysètmes de sécurité qui roulerait seul sur une route à dégagée à 30 à l'heure avec toute la visiblité souhaitable et groupe d'aveugles qui essaieraient de traverser un circuit de formule 1 à plusieurs reprises. La différence de probabilité d'incident est à peu près comparable....
Vraiment ce sont des technologies absolument pas comparables, c'est comme comparé un guppy d'élevage et un requin-baleine. Ce sont tous les deux des poissons mais à part ça ???
Arprès on va me parler de la pile à combustible qui consomme de l'O2 et de l'H2 et ne produit que de l'eau mais faudra m'expliquer comment vous isoler et compresser l'h2 sans consommer au préalable une quantité énorme d'électricité ? Donc il vous faut quand même une centrale nucléaire en tête de ligne...
Pour le solaire, en moyen d'appoint je pense que c'est pas mal mais là encore c'est accessoire et puis quid de la production et du recylcage des composant en amont. Il faut évaluer la pollution en amont et en aval !
Après bin désolé mais il ne reste que les centrales thermiques classiques (charbon, pétrole) mais là à part s'assoir sur les accords de kyoto et fait des gaz àeffet de serre je vois pas trop la solution ??
Je bondis aussi quand je lis que la transparence n'est pas le fort de l'industrie nucléaire ??? Citer moi une suel industrie à risque qui fasse autant de communication qu'EDF ? qui fasse de visites guidées ouvertes à tous (hors vigipirates renforcé) ? Qui publie et donne accès à toutes ces données techniques notamment les rejets. Qui dispose de Commission Locale d'Information réunissant trois sous-commissions dont une "sécurité des populations" qui réunit les élus locaux, des écologistes, etc....et qui fait des séances plénières donc où tout le monde peut assister ?? Franchement je ne vois pas ce que l'on peut faire de plus à part dénoncer les lbbys anti-nucléaires qui mentent effrontement et que tout le monde croit. La dernière blague du réseau sortir du nucléaire a consisté à distribuer dans une gare proche de la centrale du Blayais (Bordeaux) un document avec entête EDF et signé (en faux) par un soit-disant médecin de la centrale nucléaire et indiquant que la veille un rejet radioactif avait eu lieu et que toutes les personnes ayant pris le train de 7 h devait se rendre pour une viste de contrôle et tout particulièrement les femmes enceintes !!! Voilà ce que c'est que les soit-disant écolos du réseau "sortir du nucléaire", un ramissis de connards qui sont incultes scientifiquement, qui n'assument pas leur geste et qui terrorisent la populaton. Ce sont des terroristes à leur manière !
La denière que l'on m'a dit que EDF manquait de transprence sur le nucélaire c'étaient des journalistes de France 3 à qui j'étais en train de faire une présentation sur site de l'organisation de crise !!!! On les invite, on les reçoit sur site, on leur explique tout, on leur donne accès à tout mais c'est pas encore assez parce qu'ils n'ont pas encore eu l'occasion de pouvoir filmer dans un bâtiment réacteur en accident.Désolé qu'on n'esr pas plus d'accidents et que la loi nous demande à la mondre alerte d'évacuer la zone et de n'autoriser aucune entrée, même des exploitants...ce à quoi ils m'ont répondu que tout était toujours possible vu qu'il réussait à filmer la guerre en Irak....là j'ai arrêté les frais...

Alors avec tout ça, c'est quoi ma solution vous allez me dire ? Bin déjà considérer que l'accès à l'énergie et la pollution sont des pbs mondiaux mais là avec les chefs d'état et surtout Bush c'est pas gagné et accepté que le nucléaire c'est la solution à court terme la moins péanlisante. Sinon, il faut mettre aussi le paquet sur la recherche dans la fusion nucléaire mais bon vu que les budgets de recherche baissent, les chances d'aboutir aussi...

Bon j'arrête là car c'est vraiment pas le but du site mais je veux bien continuer à débattre de tous ces sujets avec ceux que la vraie vérité intéresse en dehors du site de Puce, donc directement par mail à david.bonnel@edf.fr

MEFIEZ VOUS DES CONTRE-FACONS !!! SOYEZ AWARE !!!! ;) ;) ;) ;)
Reprise de l'aquariophilie après 3 ans d'arrêt !! Trop content !!

Avatar de l’utilisateur
puce67
Administratrice
Messages : 12875
Enregistré le : dim. 02 février 2003, 22:11
Album photos : http://www.aqualiment.info/album/index.php?cat=7
Localisation : woerth
Contact :

Messagepar puce67 » lun. 05 juillet 2004, 22:39

Long discours ! Cela fait du bien de s'exprimer, non ?

Je pense aussi que la surveillance des centrales en France est bien contrôlée, au fond de moi, je ne mets pas cela en cause : rien à voir avec le bricolage de certains autres pays.

Que penser dans tout cela pour l'avenir ?

Les centrales hydrauliques ? (puisque le niveau d'eau devrait monter...)

Quelle autre voie pourrait-on prendre pour la production d'électricité ?

Pour la privatisation de EDF, je trouve dommage que toutes les grandes boîtes française se délapident... le téléphone, le gaz, l'électricité, bientôt la poste...les trains ? Que restera-t-il de français dans tout cela...
Aqualiment vit grâce à vous.

Et l'aventure continue... Merci à tous.

Image Image

Scalaire
Requin blanc
Messages : 1594
Enregistré le : ven. 03 octobre 2003, 01:58
Localisation : région parisienne
Contact :

Messagepar Scalaire » lun. 05 juillet 2004, 23:58

Moi je fais la différénce entre EDF, et le lobby nucléaire ! Et pour moi, je vois pas l'intéret de privatiser EDF, que des inconvénients.

Par contre, si des privès veulent produire du courant pourquoi pas. Mais pas privatiser la distribution comme ils veulent le faire, c'est se foutre de la tête des gens.


Sinon faut pas être angélique, et croire que les controls menès par le lobby nucléaire lui même sont toujours honnêtes... et que les incidents sont toujours rendu publiques ;) quand c'est plus de l'auto control que du control indépendant, il y a des amnésies...


donc même si pour le moment, ce ne sont que des incidents mineures, cela ne présage rien de bon, si les incidents devenaient un réel accident.

Le nuage de tchnernobyl qui s'est miraculeusement arrété à la frontière, d'après la communication (lobby nucléaire), a été un sacré révélateur de l'honneteté de ceux-ci, et il n'y a pas grand monde qui a été dupe de la supercherie, pourtant il a fallu longtemps pour que ce soit reconnu officiellement.


Je ne suis pas d'accord avec toi, il n'y a pas de raison que la France soit en surcapacité volontaire de production de courant,

ensuite comme on ne peut pas stocker le courant on le vend à l'étranger.
Mais à quel tarif ? En dessous du prix de revient ? Et ce prix de revient c'est avec ou sans les énormes investissements ?

avec ou sans le prix du démantelement de la centrale en fin de vie ?
avec ou sans le prix du traitement des déchets ?


Je doute fortement que le cout de l'après vie des centrales ait été calculé avec exactitude et sincérité.

Ah non pas d'accord non plus, il y a des pays qui ne veulent pas ou plus, de centrale nucléaire dans leur pays, pour ne plus avoir justement à gérer les déchets, les risques, et les investissements que cela demande.

C'est toute la nation qui paye ses investissements.


Pour les rejets, ce qui est inquiétant ce sont des effets eventuellement néfaste à long terme. Mais là c'est vrai que le nucléaire est loin d'être le seul, et que les industries Seveso ou tout simplement l'industrie lourde n'est pas exempte de tout reproche... :roll:


Ne soyons pas dupe, le fait de pouvoir aussi produire du plutonium militaire a fait parti de la décision du parc nucléaire francais. On avait besoin d'éléctricité on a construit des centrales, mais pourquoi nos voisins européens, n'ont pas eu besoin d'autant de centrale que nous ??

ils ne se sont pas arretés de travailler ou fermé les usines pour autant ??

Tu le dis toi même, le transport du courant est couteux et pas vraiment intéressant. Alors je vois pas pourquoi on ferait une centrale dans un endroit aussi excentré que Fesenheim pour donner du courant à Marseille ou au Pays basque ??

Toute l'industrie de la région nord est assez sérieusement en crise, alors pourquoi avoir une centrale aussi importante à Gravelinnes si c'est juste pour alimenter localement les besoins ?? (En puissance et en nombre de tranches ?? )

Quand on est dedans, on a souvent du mal à voir certaines vérités en face. Et on est inconsciencemment dans le discours de sa société ( Tout va toujours bien, on est les meilleurs, on est les plus beaux :evil: )

LaHague mine de rien, j'y suis passé de l'intérieur, pas longtemps mais assez pour me rendre compte, qu'y a des trucs qui sont hallucinants, et pas très nets. Mais faut pas inquiéter le bon peuple. Et je ne parle même pas de l'argent public gaspillé dans le petit domaine sur laquelle je suis intervenu. Quand innocement j'ai posé la question du léger cout (pas tout à fait normal), on m'a sorti comme réponse, que la peinture des "batiments" étaient plus important que notre budget (officiellement c'est l'air marin, le responsable du cout de peinture... :roll: :badgrin: )


Ton discours est franchement du lobby, "consommez du courant ca me donne du travail". Ben non, économisons autant que possible, et produisons des appareils qui sont moins gourmand en énergie.

Systématiquement tu rejettes toutes les alternatives, et tu affirmes que tu ne vois pas d'alternatives. Ton discours est bien trop partisan de part ton métier, tu te refuses de penser autrement.

Galathée
alevin pré-juvénil
Messages : 121
Enregistré le : mer. 05 mai 2004, 08:39
Localisation : MAYENNE. Non, pas Cayenne !
Contact :

Messagepar Galathée » mar. 06 juillet 2004, 08:25

Pour PANGA.

J'interviens suite à ta réponse pour préciser quelques petites choses. D'après mes précédents messages, je pense que tu as compris que les énergies renouvelables ne sont pour moi que des petits moyens.
Il est vrai que c'est moi qui aie sans doute parlé le premier de la catastrophe de Tchernobyl. C'est plus une réaction épidermique qu'une condamnation du nucléaire : quand on a la plus grandes partie de sa famille qui habite en Ukraine, on peut comprendre cette réaction.

Je me souviens fort bien qu'en mai 1986, j'avais organisé pour mes élèves une visite à la centrale de Saint-Laurent-des-Eaux, qui, comme par hasard, occupe une position assez centrale sur la carte de notre pays. Le moment était des plus mal choisis. Pour autant, je n'ai jamais noté le moindre signe de psychose chez les élèves ou leurs parents.

Je souhaiterais passer à un autre sujet: La Central Electricity Generating Board a été, si ma mémoire ne me fait pas défaut, privatisée en Angleterre au début des années 1990. N'y aurait-il pas eu quelques fûts de matière hautement radioctive balancés directement à la mer peu de temps après (en mer d'Irlande) ? Ceci nous donne un avant-goût de ce que pourrait nous apporter notre défunte EDF privatisée : pas le temps, ni la volonté financière de prendre des précautions.
Imaginons qu'une centrale doive être démantelée dans les prochaines années en France (je pense qu'il y en aura plusieurs arrivant en fin de vie). Peut-on raisonnablement penser qu'une société prendra le temps et s'assurera les moyens d'effectuer le travail selon les règles ? Je me permets d'avoir des doutes.
Les énergies renouvelables, j'ai dit ce que j'avais à en dire et je voudrais revenir sur un point bien précis: le stockage des déchets ultimes. Dans ma région, deux sites ont été choisis pour de telles opérations, dans des massifs granitiques. Les habitants du département voisin ayant décliné l'offre, le projet a atterri dans le mien. Il n'a pas eu beaucoup plus de succès.

Je voudrais donc savoir deux choses: ces déchets nucléaires "ultimes" sont-ils susceptibles, dans les meilleures conditions de stockage, de provoquer une catastrophe, par exemple lors d'un tremblement de terre ?

Enfin, j'ai lu quelque part (je ne sais plus où, désolé) que ces déchets avaient une durée de vie bien moindre que celle annoncée. Qu'en est-il et ne peut-on pas envisager, dans les décennies à venir, que de nouvelles découvertes puissent être faites, qui permettent de rendre innofensif ces déchets ?

J'aimerais, pour terminer, rappeler une petite histoire qui a défrayé la chronique au XIXe siècle: de grands savants avaient prédit qu'on ne pourrait dépasser des vitesse de l'ordre de 30 km/heure dans les trains, et qu'au-délà, les passagers seraient écrasés comme des mouches contre les parois des wagons. Il me semble que, moins d'un siècle et demi plus tard, on roule à plus de 300 km/h.

@ + En espérant que dans 6 mois, le prix de l'électricité n'aura pas doublé. :?

Avatar de l’utilisateur
napo
Requin blanc
Messages : 1337
Enregistré le : mar. 11 mai 2004, 15:59
Localisation : pres d Epernay
Contact :

Messagepar napo » mar. 06 juillet 2004, 17:59

le probleme qui pointe a l horizon pour edf est que la consommation electrique va augmenter en été suite a l' achat de groupe de climatisation.
Or l été edf réduit sa production hydroéléctrique a cause de deux choses;
baisse du niveau des riviéres
augmentation de la température des riviéres.
on ne pourras pas non plus se servir du nucléaire et donc il faurat utiliser l energie fossile(et revoila l histoire du serpent affamé qui se mord la queue)

En ce qui concerne la vente des surplus électrique, cela se fait comme a la bourse, sur un marché ( je crois que cest comme cela que se ravitaille la mairie de strasbourg) donc pour repondre a scalaire un jour edf gagne et un jour il perd; c est pour cela qu il est dificille d etre un bon bousier.

pour les biocarburants, ils ne seront compétitifs que si l etat les détaxes fortement alors en ce moment c est pas a l ordre du jours
mais on ne pourras pas tous fournir car il faudrait que l intégralité de la SAU francaise servent a faire du colza ou de la betterave
il faudrait que les jachéres ( enfin pas toutes ) servent a la production des biocarburant.
Mais a bruxelles ont est gouverné par des lascars qui fixent le prix de la betterave et qui ne savent pas fairent pousser un radis.

Scalaire
Requin blanc
Messages : 1594
Enregistré le : ven. 03 octobre 2003, 01:58
Localisation : région parisienne
Contact :

Messagepar Scalaire » mar. 06 juillet 2004, 19:36

Je comprend tout à fait le truc du marché boursier électrique, comme celui du brut sur la place de Rotterdam

mais je ne suis pas d'accord pour que ce soit la France et les français qui fassent des centrales nucléaires pour alimenter les autres pays,


et cela a été volontairement fait, surement décidé par les politiques.


Le cout de démantelement et de gestion de l'après vie de ces centrales n'ayant jamais été inclus dans les prix de l'énergie éléctrique, ce sont les SEULS francais qui devront payer quand on devra y faire face.


On a fait l'autruche, en se disant qu'on avait bien le temps, que d'ici là on trouverait des solutions, on ferait des découvertes...

Secrétement certains espéraient qu'on pourrait utiliser les déchets pour les centrales du futur. On sait que le super réacteur a consommé bien plus de courant qu'il n'en a jamais produit... il n'empéche que des sommes collosalles ont été englouties dans ce projet.



A propos justement des energies renouvellables, pour clore le chapitre du seul nucléaire pou ce sujet, il y a ce soir une sortie sur ARTE sur ce théme : énergie renouvelable, alternative réaliste !

Avatar de l’utilisateur
PANGA
poisson adulte
Messages : 195
Enregistré le : sam. 22 mars 2003, 22:01
Localisation : GRAVELINES 59
Contact :

Messagepar PANGA » mar. 06 juillet 2004, 21:08

Bon je ne cherche pas à convaincre tout le monde que le nucélaire c'est la panacée mais juste argumenter factuellement sur quelques idées reçues qui ont le don de m'énerver car elles sont colportées par des journalistes incompétents.
Reprenons donc quelques uns de ces points :
En ce qui concerne la déclaration des accidents, je crois que vous ne réalisez pas bien à quel point on déclare. On a même été victime de notre vocabulaire hyper pessimiste que nous venons récemment de faire évoluer d'ailleurs. Par exemple on ne parle plus d'arrêt d'urgence mais arrêt automatique du réacteur. Car il y a quand même une grosse différence entre un arrêt pour un réel pb. thermonucléaire et une chute des grappes sur une alarme intempestive. Pour essayer d'expliquer autrement les choses, on se bat plus pour produire et maintenir le réacteur en puissance que pour en réduire la puissance. Par conception, une centrale REP a toujours tendance à s'étouffer. L'augmentation de t° provoque une diminution de la réaction.
Chauqe année, on déclare à Gravelines si mes souvenirs sont bons une cinquantaine d'événements significatifs sûreté (qu'on appelés à tort avant "incidents significatifs). Jusqu'à maintenant, le plus "grave" a été classé au niveau 2 sur l'échelle INES qui compte 7 niveau (le dernier correspondant à Tchernobyl) mais faut se rendre compte des choses insignifiantes que l'on déclare. On est obligé de déclarer le moindre pet de travers. Par ex., si sur un immense des nombreux circuits de sauvegarde redondants de la centrale, on retrouve la moindre vis sur la plus bride qui soit qui n'est pas serré pil poil au couple qu'il faut et bien c'est déjà une catastrophe alors que si ce circuit avait été sollicité il aurait tenu sans pb. Le moindre écart fait l'objet d'une déclaration à l'autorité de sûreté...faut vraiment y être pour se rendre compte à quel point c'est intransigeant. Et je me répète mais la DRIRE a accès à TOUT ET A TOUT MOMENT !!! Et d'ailleurs, c'est la DRIRE qui fixe le niveau de classement de chaque événement !!!
Je veux bien qu'on chipote sur d'autres choses comme la gestion des déchets mais pour ce qui est de la délcaration des événements c'est vriament pas contestable.
Pour le coup du nuage de tchernobyl qui s'est arrêté à la frontière, ça n'est pas du ressort d'EDF, pour tout ce qui est en dehors au delà de notre limite de site, nous ne sommes plus compétents et c'est du ressort des Pouvoirs Publics. D'ailleurs, il est prévu dans notre organisation de crise de signaler toute détection de'augmentation anormale de radioactivité dans l'environnement y compris quand nous ne sommes pas en situation accidentelle et que l'on sait que ça ne vient pas de chez nous. Et oui, il ny' a pas que nous qui faisons des rejts radioactifs. Vous savez par ex. que certains détecteurs incendie dans les lieux publics sont munis d'une source radioactive. Bouh, ça fait peur...
Et encore une fois, je veux bien lister tout ce qui nous différencie d'une centrale RBMK comme celle de tchernobyl mais franchement ça va plus vite en disant que ça n'a rien à voir.
Il ny'a eu aucun incident grave à ce jour en France sur les centrales REP et on les exploite depuis le début des années 80 donc ça en fait des heures de fonctionnement !! C'est marrant comme les français stressent sur les centrales nucléaires alors que des entreprises comme celle d'AZF ne reçoivent quasiment aucune critique de la part de l'opinion publique ? Il y a pourtant eu plusieurs morts et des milliers de sinistrés à Toulouse, c'est du facutel ça pourtant !!??

Pour répondre à Galathée, il est clair que si on en arrivait à une privatisation d'EDF et que l'industrie nucléaire n'était plus sous tutuelle gouvernementale et autant contrôlée par l'AS, j'aurais des inquiétudes. Car l'installation est sûre à condition de respecter tous les programmes de maintenance et de contrôle qui sont coutueux et qui seraient sans doute jugés surperflus par des actionnaires privés s'il faisait la comparaison avec d'autres industries à risque. Nos budgets de maintenance ne sont en rien comparables. Sans parler des restrictions d'effectifs que nous vivons déjà cruellement alors que nous sommes encore un EPIC. C'est pour ça, que jeudi, je participerai jour pour jour trois mois après ma première manifestation à une nouvelle journée d'action contre la loide sarkozy....

Pour ce ui est du tockage des déchets je ne suis pas un spécialiste mais je peux te dire que oui, bien sûr les centres sont prévus pour résister à un tremblement de terre majoré.
La durée de vie des déchets varie de quelques dizaines à des millions d'années. Tout dépend du radioélément contenu. Mais les plus "virulents" sont rendus inertes en les coulant dans une matrice en verre.
Pour ce qui est de leur réutilisation, on commence déjà à les valoriser en utilisant du MOX. En gros, avec le mOX vous avez la même quantité de plutonium à la fin qu'avec du combustible classique sauf que vous avez fait deux cycles de production au lieu d'un; Bizarrement les verts n'aiment pas du tout le MOX...trop risqué à transporter ? je sais pas au juste ce qu'il lui reproche. Pis de toute façon les Verts sont opposé par principe au retraitement des déchets, ils préconisent pkutot l'enfouissage direct....bin oui, ça peut paraître bizarre mais c'est bel et bien leur position officielle....
La solution du retraitement des déchets, on aurait peut-ête pu la trouver si on avait encore poursuivi quelques années les recherches sur superphénix qui n'étaient absolument pas un outil de production mais un laboratoire grandeur nature. Mais la géniale Voynet a décidé de le faire fermer. C'était vriament intelligent : tu construit un outil de recherche unique au monde qui te coute la peau des fesses, tu développes des compétences scientifiques incroyables et alors que le plus gros est amorti tu le fermes, vachement logique....M'enfin aujourd'hui c'est pas mieux, pour dégager du fric, on détruit quasiment tout le site de recherche des renardières près de fontainebleau. J'y ai bossé 4 mois et demi et quand j'y pense ça me troue le c... Quel gachis...
Rassure-toi sinon ton tarif délectricité ne va pas doubler dans 6 mois mais il ne va pas baisser non plus. La direction d'EDF annoncé à minima + 1 % par an jusqu'en 2007 (année de l'ouverture à la concurrence pour tous) mais l'augmentation du tarif c'est vraiment pas ce qui va nous arrvier de pire. De toute façon, je pense que même si la loi n'avait pas été voté, il y aurait quand même une légère augmentation des tarifs élec car là encore il y avait du passif à rattrapper. La gorsse différence c'est que soit ça sert à réinvestir dans des nouveaux outils de production pour garantir la fiabilité du réseau soit ça va dans la poche d'un actionnaire privé qui pourra se payer une partie de golf en plus....la différence elle est là !

Ce qui me sidère c'est qu'une des analyses que je préfère c'est celle de napo (même s'il prend parfois quelque raccouci) et pourtant ça doit être un des plus jeunes d'entre nous !! Y a de l'espor si certains jeunes ne s'intéressant pas qu'aux jeux vidéo et à la starc acc....bravo napo, tu me redonnes espoir...

Le cout de l'électricité en bourse c'est une erreur monumentale. Répétons le encore une fois, lélectricité n'est pas une marchandise comme les autres. Cet été pendant la canicule le prix du MWH a attient des valeurs qui ne voulait plus rien dire. L'électricité c'est comme l'eau ça doit être accessible à tous et pas offert au plus offrant, ça paraît tellement évident qu'on se pose des questions sur le QI de certains politiques....

Scalaire,
Encore une fois les centrales nuclaires n'ont pas été construite pour vendre du courant à l'étranger. Je pense d'ailleurs qu'à l'époque du lancement du programme nucléaire en France les pays n'étaient pas interconnectés. Il n'y a rien d'un choix politique là dedans. Le choix politique de l'époque c'était de doter le pays de moyens de production assurant ses besoins et de manière indépendante.
Le cout du démantelement des centrales nucléaires a été estimé et provisionné à partir d'un prélévement sur les factures des usagers (qui rappelons-le sont les plus basses d'europe hors taxe !!) par contre cet équilibre initila a peut-être été récement remis en cause par les acquisitions hasardeuses voules et réalisées à l'étranger (notamment en argentine et au brésil) par le président d'EDF François Roussely. Les organisations syndicales ont dénoncé ces opérations au sein du conseil d'administration mais elles ne sont malheureusement que consultatives...
Alors oui tout était prévu jsqu'à maintenant dans le cadre d'EDF EPIC sous loi de nationalisation mais demain qu'en sera-t-il en tant que soimple société anonyme ??
Pour ce qui est des autres pays, ils ont une part de nucléaire moins importante que la notre mais c'est compensé par des centrales therniques classiques. Alors c'st possible de faire comme eux mais faudra pas se planidre du réchauffement de la planète et de l'effet de serre...

Pour conclure, non tout n'est pas tout rose à EDF et je trouve pleinde choses qui ne vont pas tous les jours à tel poitn qu'on me dit que je vois le mal partout mais ça na rien à voir avec la sûreté technique des installations nucléaires. Non ce qui ne va pas c'est la stratégie d'entreprise, là franchement on fait difficilement pire et c'est pour ça que je m'engage syndicalement en plus de mon boulot de tous les jours pour essayer de donner le maximum de poids au contre-pouvoir mais la tache est rude !!! M'enfin globalement si je me place du point de vue des usagers je ne comprends pas de quoi ils se plaignent ? Jusqu'à maintenant avec EDF nationalisé, ils disposaient du meilleur service public, de la péréquation tarifaire (même tarif pour tous les particuliers quelque soit leur consommation et leur lieu de résidence), le réseau le plus stable du monde (y compris en situation de crise : tempête de 99, inondation de 2001, canicule de 2003, etc...) et le tarif le plus bas d'europe....c'est toujours pareil c'est quand on ne l'a plus qu'on se rend compte de ce qu'on avait et là il va y avoir prochainement de grosses désilussions....sauf si un miracle se prduit et que le sénat rejette la loi au que le conseil constituionnel retienne le dépot d'annulation déposé par le PS et le PC.....à suivre.....c'est une étape importante de l'histoire française qui va se jouer cet été....
Reprise de l'aquariophilie après 3 ans d'arrêt !! Trop content !!

Avatar de l’utilisateur
puce67
Administratrice
Messages : 12875
Enregistré le : dim. 02 février 2003, 22:11
Album photos : http://www.aqualiment.info/album/index.php?cat=7
Localisation : woerth
Contact :

Messagepar puce67 » mer. 07 juillet 2004, 06:36

C'est vrai que dans la vie, quand on est bien, on ne s'en rend pas compte.

C'est quand cela ne va plus que l'on se dit : ce n'était pas si mal avant !

Tous ces échanges de points de vue permettent de soulever des questions...
Aqualiment vit grâce à vous.

Et l'aventure continue... Merci à tous.

Image Image

Avatar de l’utilisateur
napo
Requin blanc
Messages : 1337
Enregistré le : mar. 11 mai 2004, 15:59
Localisation : pres d Epernay
Contact :

Messagepar napo » mer. 07 juillet 2004, 08:18

Surtout quand on voit l evolution d hydroquebec; entreprise public en bonne santé, privatiser et maintenant, c est un canard boiteux.
Alors qu' au début c est encore plus fort que edf et une vrai fierté pour nos cousins d outre atlantique.

nic
Site Admin
Messages : 982
Enregistré le : sam. 08 novembre 2003, 21:35
Album photos : http://www.aqualiment.info/album/index.php?cat=10015
Localisation : Arnac Pompadour (Corrèze)
Contact :

Messagepar nic » mer. 07 juillet 2004, 13:18

Sans aller chercher si loin, il n'y a qu'à voir le gaspillage d'eau quand il y a une fuite sur le réseau d'eau. A côté de chez moi, l'année dernière, ça a coulé à flots pendant plusieurs mois à cause d'un tuyau cassé.
Sur le "après", il y a pas loin une exploitation qui a fermé depuis longtemps sans dépolluer toute la poussière qui s'est accumulée dans la nature. Ils extrayaient de ... l'arsenic. Il vaut mieux éviter d'y promener son chien, par contre la belle-mère ...

Scalaire
Requin blanc
Messages : 1594
Enregistré le : ven. 03 octobre 2003, 01:58
Localisation : région parisienne
Contact :

Messagepar Scalaire » mer. 07 juillet 2004, 14:30

On veut pas la casser ta centrale et ton gagne pain,

on souhaite juste en sortir du nucléaire. 8)

L'uranium est un combustible qui est relativement rare, plus que le pétrol alors on en a eu besoin à une certain époque pour developper le pays,

mais on a eu le tort (les politiques et les lobby derrière ), d'axer TOUT sur le nucléaire.




Moi j'ai regardé le reportage sur ARTE, et il y a un truc juste qui a été dit :
le transport de l'energie coute cher et il y a beaucoup de pertes.

Alors plutot que de faire des grosses centrales electriques, on peut faire plus localement des petites unités (mais pas nucléaire bien sur). Bien sur le lobby nucléaire préfére tout centraliser.


Sinon je suis au moins d'accord avec toi sur un truc Panga, non à la privatisation de EDF, non à la privatisation des centrales nucléaires. (CE serait bien pire... )


Au fait OUI au CE... le meilleur de France :badgrin:

Je sais c'est un peu mesquin...


Retourner vers « Ecologie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité