saumon dans la seine

Parce que c'est nous tous qui pouvons avancer peut-être vers un monde meilleur pour nos arrières petits enfants, ou tout au moins limiter les catastrophes, parlons-en...
Avatar de l’utilisateur
napo
Requin blanc
Messages : 1337
Enregistré le : mar. 11 mai 2004, 15:59
Localisation : pres d Epernay
Contact :

Messagepar napo » ven. 01 avril 2005, 13:49

Tu peut décrire ou donner les liens, je suis sur que cela vas intéresser beaucoup de monde.

Avatar de l’utilisateur
Juventino
Requin blanc
Messages : 2144
Enregistré le : sam. 13 mars 2004, 18:18
Localisation : Nice
Contact :

Messagepar Juventino » sam. 02 avril 2005, 12:59

EXPLIQUE NOUS TOUT!!!
Merci,
Ciao!!!

Cantans68
Nouveau membre
Messages : 6
Enregistré le : mer. 02 mars 2005, 13:38
Localisation : Balgau, HAUT-RHIN
Contact :

Messagepar Cantans68 » dim. 03 avril 2005, 11:27

Pour remonter un fleuve, le saumon (comme tous les autres migrateurs je suppose), cherche le courant principal qui lui indique la direction à suivre. C'est ce qui explique les difficultés de mettre en place des echelles à poissons efficaces. En effet, elles ne concentrent généralement qu'une infime partie du débit total et les poissons peuvent donc avoir du mal à comprendre le truc.
Sur le Rhin, le passage pour les migrateurs est libre jusqu'à Iffezheim (petite précision, le Rhin coule du sub vers le nord, iffezheim est donc très en aval de Fessenheim) ou l'échelle à poisson est équipé de caméra et d'une nasse de capture pour suivre les migrations. Il y a ainsi été capturé le premier saumon dépassant le mètre en 2004.
Revenons en à nos barrages infranchissables. Sur le Rhin on a des centrales hydro-électriques jumelées a des écluses pour le passage du trafic fluvial. En amont d'Iffezheim rien n'est encore prévu pour laisser libre cour aux poissons.
Malgré tout cette femelle dont je vous parlais est parvenue à remonter jusqu'à Fessenheim ce qui nous fait une dizaine de barrages franchis sans l'aide d'échelles à poissons.
Le truc est tout simple. Elle a été capturé en octobre 2003 suite à la canicule qui a marquée cette année. Canicule qui a eu pour conséquence une baisse du débit à moins de 400 mètres cubes/seconde, pour une moyenne normale d'environ 1000.
(A ce débit moyen, la majorité du débit passe par les centrales hydro-électriques pour une production optimale d'électricité (le trafic fluvial nécéssitant plutot une hauteur d'eau constante qu'une débit important)).
A 400 mètres cubes/seconde, la vidange d'un sas d'écluse (220 mètresx11x15) induit donc un très important débit d'atrait pour les migrateurs, à l'opposé de ce que l'on peut observer classiquement ou les poissons se retrouvent bloqués en aval des centrales avec le débit qu'elles concentrent qui les déroute d'un probable itinéraire par les écluses.
Et voilà donc notre saumon qui une fois le truc compris n'a eu qu' à suivre les bateaux et les accompagner durant leur passage des écluses.
Elle a malheureusement fini sa course dans un filet. On peut espérer que d'autres individus étaient à ces cotés et qu'il sont parvenu au therme de leur voyage. Aucune reproduction n'a malheureusement été observé en amont (il faut quand même aussi beaucoup de chance pour tomber dessus alors que l'on imagine par la présence de poissons migrateur tellement en amont). Peut être que...
Je tiens tout de même à préciser que je ne pense pas qu'il faille accuser la pêche professionnelle. Cette prise est aussi accidentelle qu'exceptionnelle. Les conditions de remontées étaient vraiment idéales au moment ou ce poissons a choisis de retourner vers la rivière qui l'a vu naitre. Il y a bien sur un espoir que des conditions similaires aident nos poissons à recoloniser l'espace qui est le leur mais on ne doit certainement pas se reposer sur des espoirs de débit excptionnellement bas qui leur assurerait dans un sens un certain avenir. Le travail d'aménagement des ces barrages doit donc bien évidement constituer la priorité à atteindre au plus vite.
Des solutions sont actuellement mis en place pour assurer l'avenir de la nouvelles souche Rhin, mais cela fera l'objet du prochain numéro... :D

Avatar de l’utilisateur
Juventino
Requin blanc
Messages : 2144
Enregistré le : sam. 13 mars 2004, 18:18
Localisation : Nice
Contact :

Messagepar Juventino » dim. 03 avril 2005, 12:36

Qu'on attend avec impatience!!!
Merci!!!
Ciao!!!

Cantans68
Nouveau membre
Messages : 6
Enregistré le : mer. 02 mars 2005, 13:38
Localisation : Balgau, HAUT-RHIN
Contact :

Messagepar Cantans68 » dim. 10 avril 2005, 16:49

La dernière solution trouvée pour obtenir des reproductions naturelles sur le Rhin est la suivante. Les géniteurs attrapés au barrage d'Iffezheim sont transportés par camion jusqu'au Vieux- Rhin, dans le Haut-Rhin. Ansi, les poissons peuvent se reproduire sur un parcours un peu plus sauvage que ce que l'on peut voir en aval. Il en sera ainsi tant que tous les barrages n'auront pas été équipés de passes à poissons. ( si les fonds réunis pour organiser tout cela resteront suffisant !!!!)

Avatar de l’utilisateur
Juventino
Requin blanc
Messages : 2144
Enregistré le : sam. 13 mars 2004, 18:18
Localisation : Nice
Contact :

Messagepar Juventino » dim. 10 avril 2005, 17:13

Et les jeunes restent dans le fleuve,ils ne redescendent pas dans la mer???
Ciao!!!


Retourner vers « Ecologie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité